Vous trouverez sous la rubrique anniversaire, l’ensemble des articles qui traitent du sujet. Pourquoi fête-t-on un anniversaire? Pourquoi souffle-t-on des bougies? Pourquoi mange-t-on un gâteau? Pourquoi offre-t-on des cadeaux d’anniversaire?

special-robots-easyprezzy

10 cadeaux complétement Robots

Le 1er Juillet sort le nouvel opus de Terminator : Terminator Genesys.

Oui, ce gros robot venu du futur, construit par Skynet, n’est pas vraiment gentil. Il cherche tout simplement Sarah Conor, pour la tuer, rien de moins.  Heureusement elle sait y faire en matière de robots, et n’a pas peur du tout de celui qui la traque sous les traits d’Arnold Schwartznegger. C’est une maman, et pour défendre son fiston menacé elle est prête à tout.

Le premier épisode fait de Terminator un méchant à tête de méchant, tandis que dans Terminator 2, le Terminator méchant est en fait un terminator gentil. Par contre, un autre Terminator, le T1000 qui a une tête de gentil est vraiment très méchant et fait nouveau, il est fait en polymétal mimétique. Bref, en métal liquide. Mais j’adore en parler. Polymétal mimétique, Polymétal mimétique. J’adore !

Il parait que dans T2, Schwarzy a été l’acteur le plus cher payé par mot. On parle de 20 millions de dollars pour une soixantaine de mots. Je vous laisse faire la division.

Et poutant, il en reste quelques phrases mythiques :

Come with me if you want to live

 

Hasta la vista Baby

 

There is no fate

Mais tout cela est connu.

On oublie le troisième volet , bien raté. et on se concentre pour le volet Terminator Renaissance. Oui, un vrai film de SF qui se passe pour une fois dans le futur, et non dans le présent. Franchement très réussi.

Donc on attend imperturbablement le 1er Juillet et le grand retour d’Arnold après avoir rendu sa place de Gouvernator de Californie. Et on l’attend vraiment.

Il semble être dans la même veine que le T2, une réussite.

 

En attendant, easyprezzy vous propose, pour fêter la sortie de Terminator, une liste d’idées cadeaux spécial robots : Robots ménagers, robots aspirateurs, robots jouets, livres sur les robots, science-fiction, ou science de moins en moins fiction.

 

 

 

« Qu’est-ce que tu veux pour ton anniversaire? » et autres réflexions.

gateau-anniversaire

Gâteau d’anniversaire

Mon anniversaire approche et c’est comme chaque année la même chose, la question qui tue :

“Qu’est-ce que tu veux pour ton anniversaire, as-tu fais ta liste de cadeaux?”

Et avec, les mêmes blagues.

“Bientôt tu nous coûtera plus cher en bougies qu’en gâteau.”

Cela dit je me prends au jeu en faisant pour la énième fois, moi aussi, la même phrase :

“J’ai bien pensé à un cadeau pour mon anniversaire, que j’ai vu l’autre jour, mais je ne me souviens ni de ce que c’est, ni quand c’était, ni où je l’ai vu et encore moins combien ça coûtait. Est-ce que je l’écris dans ma liste de souhaits?”

Si avec ça,  les amis, parents, grands-parents  ne savent pas quoi m’offrir, c’est qu’ils ne font aucun effort !

Si on prend un peu de recul. Tout ça pose question. Peut-être pas à vous, mais à moi, oui, ça en pose !

Un anniversaire, des cadeaux, un gâteau, des bougies. Ca vient d’où tout ce folklore ?

 

Après un peu de recherche, je tombe sur une explication. Elle vaut ce qu’elle vaut, mais elle me plaît bien. Il paraîtrait que tout ça vient des Grecs. Les Grecs. Ils ont presque tout inventé. Déjà la moussaka… mais c’est une toute autre histoire.

Le gâteau symboliserait la lune, et les bougies, la clarté de la lune. C’était un culte voué à Adonis, la déesse de cet astre pendant l’antiquité. Il s’agissait donc d’une prière. Pas difficile alors de comprendre pourquoi le souhait est associé à ce moment.

“Fais un vœux quand tu souffles tes bougies!

Il s’agissait de la prière adressée à Adonis. Le rituel se terminait par l’extinction de la bougie.

Ca c’est de l’explication! Convainquant, non?

Ce rituel aurait-il traversé les âges depuis l’antiquité?

A croire que oui, sinon nous n’en parlerions pas dans ce blog et nous n’aurions pas besoin de faire une liste de cadeaux à chaque anniversaire. Même si les religions ont changé quelques éléments pendant tout ce temps. Chez les catholiques, fêter son anniversaire est resté longtemps un pêcher d’orgueil. Seul Dieu a le droit d’être fêté. Ce sont les protestants qui en ont fait le moment décomplexé que l’on connaît aujourd’hui.

Cela dit, jusque dans les années 60, les anniversaires étaient surtout fêtés aux enfants. Ne vous a-t-on pas fait le coup du “moi quand j’étais petit, je recevais une orange pour mon anniversaire, et encore, il fallait que j’en sois heureux. Je l’épluchais et la mangeais en écoutant sur mon tourne disque le dernier 45 tours de Richard Anthony”? Je ne pense pas être le seul à qui on a raconté ça. Etait-ce pour calmer un de mes nombreux caprices alors que je déballais ma nouvelle Nintendo portable en faisant une tête d’enterrement car je ne voulais pas le jeu Tetris avec, mais les tortues Ninjas? Je n’ose l’imaginer, ce serait à mes yeux une trop grande trahison.

Aujourd’hui adulte, j’ai pris l’habitude qu’on me souhaite mon anniversaire, et ne vois aucune raison à ce qu’on ne continue pas à le fêter jusqu’à mon dernier souffle… de bougie, bien sûr!

Je parle pour moi, mais ne rougissez pas, c’est pareil pour vous qui me lisez. Aucun orgueil là-dessous. C’est devenu un quasi rituel, peut-être un peu poussé par un marketing insistant? N’en parlons même pas.

Cela dit, je me demande si je ne compte pas les années qui me restent avant le passage à la prochaine décennie. L’horreur !!! Le passage de la dizaine. Je commence à en avoir l’expérience, j’ai passé ma quatrième dizaine.

Le truc, c’est qu’avant les 30 ans, passer une dizaine, c’est grandir.

“Cool, j’ai 10 ans. J’ai le droit d’aller à l’école tout seul. Et pour mon anniv je veux un smartphone Galaxy S5, et je vais faire une boum avec mes copains et mes copines.”

“Génial, j’ai 20 ans. J’ai mon permis de conduire, je vais en vacances au camping avec mes potes, ou ma copine. Et pour mon anniversaire, je veux un smartphone Galaxy S5, et je vais faire une teuf avec mes friends, sans mes darons!”

Après 30 ans, passer une dizaine, c’est mûrir

“Tiens, j’ai 30 ans. J’ai une femme, enceinte, un appart, un chat, un boulot. Et pour mon anniv, je veux un smartphone Galaxy S5, et je vais faire une soirée avec mes amis.  “

“Ouh là, j’ai 40 ans. Bizarre, c’est l’âge de mes parents. J’ai des enfants presque ados, un boulot prenant, un pavillon, je roule en Audi cabriolet. Mais cette fois pour mon anniversaire, je veux vraiment marquer le coup. Je souhaiterais… un smartphone, et je vais faire un brunch au club-house du golf de Trifouillis-les-oies.”

“Bon sang, j’ai 50 ans. J’ai une Porsche, mon fils a eu son bac, plus que dix ans et c’est la retraite. Un demi-siècle, ça se fête ! et pourquoi pas un smartphone, et je vais faire une soirée mondaine dans ma maison secondaire à Marrakech. “

Après 50, passer une dizaine, c’est vieillir.

Mais vieillir c’est bien aussi.

“Saperlipopette ! J’ai 80 ans, mon fils vient de partir à la retraite, mon petit fils vient de s’acheter une Audi cabriolet, mon arrière petit-fils fait une boum pour son anniversaire. Et si je demandais à ce qu’on m’offre… un smartphone, avec un manuel pour comprendre comment ça fonctionne.”

Et vous prenez le temps de vous délecter de votre vie et de celle de votre famille agrandie.

Alors crise de quarantaine, ou non. Age de la majorité, ou non. Age de raison ou non. Quoi qu’il arrive, un anniversaire ça se fête de la meilleure façon possible. Au cas où vous ne l’auriez pas compris, le cadeau sera dans tous les cas, un smartphone… Question de mode !

Enfin, vous n’êtes pas obligés. Il y a plein d’autres idées cadeau à prendre. Soyez non conformistes ! Cherchez-les sur easyprezzy, inscrivez-vous, c’est gratuit! Fouillez les listes publiques, fouillez les listes de vos amis, requêtez le moteur de recherche.  

Autant de bons conseils pour qu’un souhait devienne un cadeau.