réunis l’ensemble des articles qui ont pour objet les témoignages clients

image_cigogne

easyPrezzy pour notre liste de naissance – Jean et Julie Manière – 27 et 25 ans

eP – Bonjour Jean, Bonjour, Julie

Jean – Bonjour

Julie – Bonjour

eP – Vous êtes utilisateurs d’easyPrezzy.  Comment avez vous connu ce site?

 

C’est la page facebook easyPrezzy qui m’a conduit jusqu’au site

 

Jean – C’est moi qui ait trouvé le site. Pour être exact, c’est la page facebook easyPrezzy qui m’a conduit jusqu’au site

Julie – Oui, je me souviens. Et c’était plein de commentaires intéressants. Dont une femme qui parlait de l’utilisation du site pour la naissance de sa petite fille. C’est ici qu’elle avait fait sa liste de naissance.

eP – Utilisation d’easyPrezzy? Vous pouvez préciser?

Julie – Je préfère parler de mon expérience, puisque c’est aussi pour une liste de naissance que nous avons utilisé easyPrezzy. Pour la naissance de notre garçon, je veux dire.  C’était notre premier enfant. Donc nous n’avions à peu près rien.

Jean – Et comme nous avions gardé le secret assez tard, les grand-mères ne nous ont pas couverts de cadeaux. Ce qui n’est pas forcément un mal.

eP – Donc vous avez voulu des cadeaux utiles?

Julie – C’est ça. Exactement. Une poussette, un landau, des layettes, une baignoire, un chauffe biberon…

Jean – Oui, c’est  vrai. Que des choses utiles!

eP – Mais concrètement, comment ça s’est passé sur easyPrezzy ?

Julie – Quand Jean m’a parlé du site et que j’ai vu les commentaires sur Facebook, j’ai franchement été séduite. Certes, le robot, ça fait pas forcément très cadeau de naissance. Mais l’important était l’efficacité. Donc j’ai commencé par créer un compte à l’aide de mon adresse gmail.

Jean – D’ailleurs, c’est très simple. Un clic, une validation, et le compte est créé.

Julie – puis j’ai invité Jean à me rejoindre. Il a reçu un email le prévenant que je souhaitais qu’il s’inscrive sur le site.

Jean – Ce que j’ai fait le soir même en rentrant du travail.

Julie – moi, entre temps, j’avais déjà rempli la liste.

eP – A partir du moteur de recherche?

 

Je me suis inspirée de listes-conseils et du moteur de recherche

 

Julie – Oui, en fait je me suis inspirée de listes-conseils et du moteur de recherche. Là, j’ai pu consulter d’autres listes faites par des mamans pour la naissance de leurs enfants. En lisant les commentaires, les notes et les avis, j’ai pu sélectionner les produits que je souhaitais vraiment.

eP  – Combien de produits avez-vous ajouté?

Jean  – pas loin d’une trentaine. On a aussi mis des livres. Genre  » comment être un bon père » ou « le bain de bébé en 5 étapes », ce genre de littérature.

Julie – Oui.  C’était ludique. On cherchait les listes-conseils, on lisait, puis on glissait à la souris les produits qui nous plaisaient dans notre liste naissance. Simple et efficace.

Jean – On faisait aussi attention au prix pour avoir des cadeaux à recevoir d’un petit peu tous les prix. C’est important pour ne pas vexer les amis.  Ca c’est le comparateur de prix intégré qui faisait le boulot.

eP  – Jusque là, vous n’aviez pas publié votre liste?

 

Je les ai importés directement de mon carnet d’adresse gmail

 

Julie – Non, il fallait d’abord que nous recherchions tous nos amis, pour les inviter. Je les ai importés directement de mon carnet d’adresse gmail. A notre grande surprise, trois d’entre eux étaient déjà inscrits. Il nous a pas fallu 3 clics pour sélectionner ceux à qui envoyer une notif, et c’était fait.

Jean – On a arrosé large. Mais on savait aussi que certains d’entre eux n’étaient pas des fans absolus de réseaux sociaux, donc qu’ils ne s’inscriraient pas forcément. On les a invités à nous rejoindre, mais on a aussi publié des liens sur notre liste que nous avons rendue publique. Les réticents pouvaient consulter et réserver des produits de la liste même sans être inscrits.

eP  – Oui c’est possible, mais dans ce cas, impossible de créer ses propres listes.

Jean – Non, tant pis pour eux (rires)

eP – Finalement, comment s’est passé le processus? Vos amis ont été à la hauteur de vos espérances?

Julie – C’est le moins qu’on puisse dire. Au final, la plupart de nos amis ont été séduits par le site, ont créé des profils, des listes, et surtout ont pu consulter la liste que nous avions fait pour notre petit Charles.

eP  – Donc c’est un succès !

Julie – On peut dire ça. Un succès. Nous avons reçu  à peu près 70% de notre liste. Ils ont même fait des achats partagés sur la poussette MacLaren. Vu son prix, plutôt normal. Et tout ça c’est grâce à easyPrezzy.

eP  – Ca fait plaisir. Qu’attendez-vous maintenant d’easyPrezzy?

Jean  – Que tout le monde s’y inscrive, déjà. et j’ai hâte d’être à Noël pour pouvoir faire une liste de cadeaux plus personnelle que celle pour Charles.

Julie – Oui, c’est sûr. Et que ça passe à notre tour d’utiliser easyPrezzy pour offrir. Tu as vu Jean, il y a Ludivine qui a publié sa liste d’anniversaire hier?

Jean  – Et Sybille une liste pour sa crémaillère.

eP  – Je vos remercie de vos témoignages. N’oubliez pas, easyPrezzy c’est LE réseau social de shopping.

Jean  – Merci à vous, on continuera d’en parler.

Julie – Merci pour Charles, on saura aussi l’utiliser pour sa première bougie.

 

 

easyPrezzy, je l’utilise surtout comme pense-bête – Alexandre Kermati – 25 ans

eP – Bonjour Alexandre

Alexandre – Bonjour

eP – Merci de témoigner sur votre façon d’utiliser easyPrezzy

Alexandre -Vous me remercierez après, vous n’allez peut-être pas aimer ce que je vais dire

eP – (rire) On verra bien, nous prenons le risque. Comment avez-vous connu easyPrezzy?

Alexandre – J’ai reçu un twitte d’easyPrezzy sur une promo qui était faite sur des drones. Un sujet qui me passionne. C’était un retwitte de retwitte de retwitte je pense…

eP – D’accord, vous étiez abonné au compte twitter easyPrezzy?

 

C’est quand j’ai vu la liste avec les drones que je me suis abonné au compte twitter

 

Alexandre – Non pas à ce moment. C’est quand j’ai vu la liste avec les drones que je me suis abonné au compte twitter. Maintenant je reçois régulièrement les communications qui sont faites sur le site.

eP – Donc c’est à partir de là que vous vous êtes inscrit

Alexandre – Oui c’est ça. J’ai créé un compte à partir de page d’accueil du site. rapide. Un clic.

eP – Quelle est votre particularité d’utilisation d’easyprezzy?

Alexandre – Je ne pense pas être un utilisateur conventionnel, mais beaucoup de gens pourrais l’utiliser comme ça. Moi, je n’ai pas invité énormément d’amis, je ne partage pas beaucoup de listes, enfin c’est très très occasionnel.

eP – Vous utilisez quelles fonctionnalités?

 

Dès que je vois un truc qui m’intéresse, je le cherche dans le moteur de recherche

 

Alexandre – A vrai dire je me créé uniquement des listes privées. Tout ce que je veux. Dès que je vois un truc qui m’intéresse, je le cherche dans le moteur de recherche ou avec le butineur je l’ajoute à mes listes.

eP – Vous ne partagez pas ces listes à vos amis?

Alexandre – Non, je laisse tout en privé. Je ne m’en sers vraiment que comme un pense-bête. C’est juste des trucs que je veux acheter.

eP – Vous les gardez de côté.

Alexandre – C’est ça, et quand je veux les acheter, l’avantage c’est qu’il y a directement le comparateur de prix qui est intégré. Donc je choisi la boutique qui me plaît, ou le celle qui est simplement la moins chère et j’achète.

eP – Vous ne vous en servez pas non plus pour faire des cadeaux?

Alexandre – Si, ça m’arrive. Quand un de mes ami publie une de ses listes pour son anniversaire ou pour noël, c’est plutôt pratique. Mais c’est pas mon utilisation essentielle.

eP – Mais si vous gérez vos souhaits, j’imagine que vous gérez aussi vos collections?

Alexandre – c’est a dire?

eP Tout ce que je souhaiterais et tout ce que j’ai déjà, pour être plus clair

 

c’est dans tout ce que j’ai déjà que j’ai le plus de listes car j’y ai fait l’inventaire de quasiment tout ce que je possède

 

Alexandre – Oui, les catégories de listes. Bien sûr. Et d’ailleurs, c’est là que j’ai le plus de listes car j’ai fait l’inventaire de quasiment tout ce que je possède. J’ai une liste pour le sport, une liste pour les livres, une pour les Bd, une pour les jeux vidéos et plein d’autres…

eP – J’espère que vous donnez des conseils aux autres utilisateur

Alexandre -Non. Mais j’ai vu qu’il y aura bientôt la possibilité de créer des listes-conseils pour créer les listes de produits qu’on préfère, pour conseiller les autres utilisateurs.

eP – Effectivement c’est en préparation. C’est une fonctionnalité qui vous intéresse?

Alexandre -oui, je rédige des blogs, ça me permettrait aussi de créer des listes en rapport avec mes articles sur la hitech.

eP – Je vous remercie d’avoir témoigné, et j’espère que d’autres utilisateurs qui twittent ou ne twittent pas d’ailleurs auraont trouvé une nouvelle façon d’utiliser easyPrezzy, qui est plus que jamais LE réseau social de shopping.

Alexandre – Merci à vous.

 

 

easyPrezzy, comme une cagnotte – Adeline Ferroni – 61 ans

eP – Bonjour Adeline

Adeline – Bonjour.

eP – Vous êtes inscrite sur le site easyprezzy.com depuis plus d’un an.  Comment avez vous connu le site?

 

Mamie, c’est le moment de t’y mettre

Adeline – C’est ma petite fille, Julie, qui a eu 15 ans l’année dernière qui m’a dite Mamie, c’est le moment de t’y mettre. C’est mon anniversaire.

eP – Et vous vous êtes inscrite.

Adeline – Oui c’est ça. L’avantage c’est que je connaissais bien facebook. Ca fait plusieurs années que je garde contact avec ma famille sur ce réseau social.

eP – Donc pas de difficultés pour comprendre le fonctionnement d’easyPrezzy?

Adeline – Déjà la connexion est simple puisque c’est la même que cette de facebook. Très pratique. Après c’est un peu différent puisqu’il faut constituer des listes de cadeaux et les partager. Mais quand on a compris ça, c’est plutôt simple. On récupère ses amis de facebook. On utilise le moteur de recherche pour trouver les produits à ajouter à ses listes, et on partage.

eP – Oui, mais à plus de 60 ans…

Adeline – Vous croyez quoi? Que je ne suis pas à la page. Figurez-vous que j’ai aussi un smartphone, que j’installe mes applis, que je skype.

eP – Vous êtes une mamie hyper-connectée.

Adeline – Connectée normalement.

eP – Pensez-vous avoir une utilisation d’easyprezzy différente des autres utilisateurs?

 

utiliser les commentaires des produits pour créer des cagnottes

 

Adeline – Disons qu’une chose que je fais, c’est d’utiliser les commentaires des produits pour créer des cagnottes.

eP – Vous pouvez expliquer? Ca va intéresser nombre de nos lecteurs et utilisateurs. Une cagnotte, c’est intéressant.

Adeline – Oui bien sûr, je suis là pour ça.

eP – Nous sommes suspendus à vos lèvres.

 

Chacun inscrit le montant qu’il souhaite donner, jusqu’à compléter l’intégralité de la somme. C’est ma cagnotte !

 

Adeline  – Ce que je fais, c’est de prendre un énorme cadeau que j’aimerais qu’on m’offre. Par exemple un voyage… Mais je note dans la bulle des commentaires que je ne souhaite pas forcément ce voyage là, mais une participation à n’importe lequel des voyages. Dans ce cas, j’utilise la fonctionnalité des cadeaux partagés. Chacun inscrit le montant qu’il souhaite donner, jusqu’à compléter l’intégralité de la somme. Ensuite la somme m’est remise en cadeau.

eP – D’accord, vous utilisez deux fonctionnalités pour vous constituer des cagnottes de participation.

Adeline – Ce que j’apprécie c’est que tout se passe entre particuliers. easyPrezzy ne fait que mettre en relation. Ils ne prennent aucune commission sur les cagnottes comme peuvent le faire les autres sites concurrents. Enfin j’ai surtout donné l’idée aux autres. Moi, je l’ai fait qu’une fois réellement. La plupart du temps j’utilise easyprezzy classiquement. liste de cadeaux, réservation et on offre. C’est pratique. Et puis depuis que le site a été refait, c’est tellement plus clair. Ca donne envie de tout acheter.

eP – D’accord. Et est-ce que vous avez lu le blog?

Adeline – Forcément. J’adore lire. Les rubriques sont claires. Les vidéos sont marrantes parfois, et pareil pour les articles. J’ai passé quelques heures à lire et regarder ça.

eP – Dans vos souvenirs, quel est l’article qui vous a le plus plu?

Adeline – Un sur la saint-Valentin, en particulier

eP – Je pense voir duquel il s’agit. Donc dans l’ensemble, recommanderiez-vous easyPrezzy?

Adeline – Nous seulement je le recommanderai, mais je l’ai déjà recommandé. 

eP – Il ne nous reste qu’à vous remercier. N’hésitez pas à partager, en parler. Nous avons besoin de vous.

Adeline – Merci à vous.

easyPrezzy, c’est d’abord pour les cadeaux! – Théo Mathis – 19 ans

Mon meilleur ami m’a invité et a partagé sa liste de cadeaux pour son anniversaire. J’ai tout de suite compris l’intérêt de ce site, et j’ai directement créé la mienne

eP – Bonjour Théo

Théo – Bonjour

eP – Tu es utilisateur easyPrezzy. Depuis combien de temps utilises-tu  ses services?

Théo – Depuis que mon meilleur ami m’a invité et a partagé sa liste de cadeaux pour son anniversaire. J’ai tout de suite compris l’intérêt du truc, et j’ai directement créé la mienne. On est nés le même jour. Je crois que le site venait d’être créé.

eP – Oui, en effet, quelques mois après la sortie du site en version beta.Qu’est-ce qui t’a plu sur easyPrezzy  ?

Théo – C’est d’abord pour les cadeaux. Et puis que mes potes y soient inscrits. Ensuite que j’ai pu me connecter direct avec mon compte Facebook. Un clic, et paf, c’était plié. Il y avait même déjà une liste pour mon anniversaire et Noël. Ca pour le coup, c’est super pratique.

eP – Et tu as reçu des cadeaux?

Eh oui! Ca marche. Non seulement j’ai reçu des cadeaux mais j’ai pu être sûr que ceux que j’ai offert à mon pote lui ont fait plaisir.

Théo – Eh oui! Ca marche. Non seulement j’ai reçu des cadeaux mais j’ai pu être sûr que ceux que j’ai offert à mon pote lui ont fait plaisir.

eP – Tu n’as pas eu peur que ça gâche la surprise d’avoir une liste fermée?

Théo – Ben non. Il faut être malin. J’ai ajouté au moins 50 trucs dans ma liste. Je savais très bien qu’on ne m’offrirait pas tout. Donc pour moi ça a gardé un effet de surprise.

eP – Tu as trouvé quoi à ajouter?

Des marques comme Freegun, Lacoste Ralph Lauren, Hugo Boss

Théo – Moi, c’est simple, j’adore les fringues de marque. J’ai trouvé des boxer Freegun, des polo Lacoste, des tee-shirt Ralph Lauren et plein d’autres marques comme Hugo Boss.

eP – Des produits culturels aussi?

Théo – En pagaille. Fan de blu-ray, et de films originaux. Je les passe sur ma PS4. D’ailleurs, sur ma PS4, j’ai aussi ajouté plein de jeux vidéos.

eP – Les jeux vidéos sont des cadeaux assez chers. Ca n’a pas posé de problème?

Mais il y a aussi la possibilité de partager l’achat d’un cadeau avec ses amis

Théo – Déjà, sur easyPrezzy, il y a un comparateur de prix intégré. Donc mes amis ont pu facilement trouver le moins cher parmi tous les magasins. Mais il y a aussi la possibilité de partager l’achat d’un cadeau avec ses amis, s’il coûte trop cher.

eP – Tu peux expliquer aux lecteurs comment se passe l’achat d’un cadeau à plusieurs?

Théo – C’est pas très compliqué ! Le principe, c’est que le premier qui propose d’acheter un cadeau devient le maître du cadeau. Il y a juste à dire je réserve et à régler le montant qu’il souhaite réserver. Avec le curseur, c’est très visuel. Et automatiquement une demande est envoyée à tous ceux qui peuvent voir la liste. Et chacun dit de combien il participe. A la fin, quand tout le cadeau est réservé. C’est le maître du cadeau qui l’achète.

eP – En effet, les autres lui envoient alors leur participation.

Théo – Yep. c’est ça.

eP – Très bien Théo. As-tu une demande d’évolution que tu souhaiterais voir dans les prochains mois sur easyPrezzy?

Théo – Puisque vous en parlez, j’aimerais qu’on puisse ajouter des produits qui ne sont pas chez les partenaires easyPrezzy, sur des sites étrangers par exemple.

eP – En octobre 2014, nous mettrons à disposition de nos utilisateurs easyPrezzy, le butineur. Un petit outil à ajouter à la barre de favoris de votre navigateur. Vosu naviguez sur un site, un simple clic, et vous ajoutez le produit de ce site dans unede vos listes.

Théo –  J’ai hâte.

EP – Nous te remercions pour ton témoignage, et te souhaitons des centaines de cadeaux réussis.

Théo – Merci.